Home » Bricolage » finition cirée graphite

finition cirée graphite

Globe Jielde: La finition cirée graphite

   La finition graphite cirée. C’est actuellement la finition la plus courante et la plus à la mode. Ce n’est pas ma préférée, mais j’y reviendrai plus tard.

 

Elle a le remarquable avantage de donner un aspect « vieil acier ».  Mais il y a finition cirée et finition cirée…

Donc on a décapé, poncé et brossé nos globes. on les a laissé sécher 48 heures. Certains passeront au magasin de bricolage pour acheter un pot de cire graphite noir à patiner. et puis d’autres vont sortir les vieilles casseroles… C’est mon cas.

Je procède en trois ou quatre étapes avec deux cires différentes. La première est une cire de Carnauba très fluide et la deuxième est un mélange cire d’abeille, cire de carnauba et poudre de graphite.

Pour faire une cire on travaille au bain marie pour ne pas bruler la cire et on travaille hors du feu pour ajouter la térébenthine. La cire est très inflammable et la térébenthine aussi, alors on travaille avec beaucoup de prudence.

Pour faire la première on prend une part de cire de carnauba, on la fait fondre au bain marie, on la retire du feu et on y ajoute 20 parts de térébenthine. On mélange bien et on met le tout dans un pot étanche. On continue de mélanger pour éviter que la cire et la térébenthine ne se sépare en refroidissant. La cire présentera un aspect très liquide.
Pour la deuxième on fait fondre un part de cire de carnauba, 4 parts de cire d’abeille et 10 parts d’essence de térébenthine. Même procédure que pour la première à la différence que l’on va ajouter deux cuillères à café de poudre de graphite dans le mélange. On mélange bien jusqu’au refroidissement. Cette cire donnera une pate très onctueuse.
Pour plus d’info sur ces cires n’hésitez pas à me poser des questions. L’explication rapide à ces différentes cires est simple. La cire de carnauba est une cire très dure qui donne un très joli brillant satiné, elle a aussi un point de fusion plus élevé que la cire d’abeille. La cire d’abeille donne des encaustiques très souple et facile à travailler mais donne un toucher un peu collant.
Pour référence, les 3 cires à comparer. De gauche à droite, carnauba, carnauba-abeille-graphite, abeille.

Je procède très simplement pour ce qui suit. Une première couche de cire de carnauba, une couche fine. On laisse sécher 2 ou 3 heures et après on polit. Après on applique une couche fine de cire graphite et on laisse sécher deux ou trois heures, on polit et en fonction de l’aspect désiré on peut repasser une deuxième couche de cire graphite. Et pour le fini, on passe une dernière couche de cire de carnauba. Elle donnera un joli brillant satiné, ne colle pas aux doigts et est anti-statique.

  De gauche à droite, Un globe après le Rustol, un globe non lustré avec une première couche de cire de carnauba, un troisième globe après sa première couche de cire graphite.

  The finish graphite polished. It is at present the most common and the most fashionable finish. It is not my favourite, but I shall return there later.
  It has the remarkable advantage to give an  » old steel  » aspect. But there is polished finish and polished finish…
  Thus we cleaned, sanded and brushed our globes. We let them dry 48 hours. Some will pass to the DIY store to buy a  black graphite wax jar to skate. And then others are going to take out the old pans… That’s my way.
  I proceed in three or four stages with two different wax. The first one is a wax of very fluid Carnauba and the second is a mixture bees-wax, carnauba wax and graphite powder.
  To prepare a wax we work with a double boiler pan for not burning the wax and we work outside the fire to add the turpentine. The wax is very flammable and the turpentine also, then we work with a lot of caution.
  To make the first one we take part of wax of carnauba, we melt it in the bath marry, we remove it from the fire and we add 20 parts of turpentine. We mix well and we put it in a tight jar. We continue to mix to avoid that the wax and the turpentine parts by cooling. The wax will present a very liquid aspect.
  For the second we make melt one wax part of carnauba, 4 parts of bees-wax and 10 parts of turpentine. The same procedure as for the first one(night) with this difference that we are going to add two coffee spoons of powder of graphite in the mixture. We mix well until the cooling. This wax will give a very smooth pate.
  For more information on these wax do not hesitate to ask me questions. The fast explanation in these various wax is simple. The carnauba wax of is a very hard wax which gives a very attractive brilliant sheen, it also has a higher melting point than the beeswax. The beeswax gives a very smooth furniture polish which is easy to work but gives a little bit sticky touch.
  For reference, 3 wax to be compared. From left to right, carnauba, carnauba-beeswax-graphite, beeswax.
  I proceed very simply for what follows. A first wax layer of carnauba, a fine layer. We let it dry 2 or 3 hours and after we polish. Later we apply a fine graphite wax layer and we let dry two or three hours, we polish and according to the wished aspect we can add a second graphite wax layer graphite. And for the finish, we give it a last wax layer of carnauba. It will give an attractive brilliant sheen, that doesn’t stick on fingers and that is antistatic.
  From left to right, A globe after Rustol, a globe not yet polished with a first wax layer of carnauba, the third globe after its first graphite wax layer and not polished.
Source : http://frank-b-06.blogspot.fr/2010/10/globe-jielde-la-finition-ciree-graphite.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.