Home » Uncategorized » fabriquer cire cuir

fabriquer cire cuir

Comment fabriquer votre propre cire pour cuir ?

Une cire pour cuir à faire soi-même, quand on peut maîtriser et connaître ses produits pour le cuir.

Très facile et abordable, cette cire pour cuir peut aussi servir à l’entretien du bois et du métal (je l’utilise pour mes outils depuis des années, utiliser la version ferme).

  • essence de térébenthine et huile de lin avec de la cire d’abeille en bloc

Les ingrédients :

– Bloc de cire d’abeille naturelle (ou cire d’abeille en copeau), allez voir l’apiculteur du coin, un bloc coûte très peu et dure longtemps.

– Essence de térébenthine pure gemme (attention, ne pas prendre de l’extrait ou autre dérivé)

– Huile de lin – Un pot en verre large, avec couvercle, type pot à confiture (pratiquer un trou d’épingle dans le couvercle pour laisser respirer votre préparation, cela évite l’effet ventouse)

– Une “touillette” (une baguette asiatique fait très bien l’affaire)

– Un économe, éplucheur à légume ou une râpe (utilisation uniquement à cet effet, évitez d’utiliser des accessoires alimentaires quotidiens), on peut se passer de cet ustensile si le bloc n’est pas trop gros

Les recettes :


Version ferme (produit de finition, plus épais) :

– 2/3 cire abeille

– 1/3 mélange (1/2 térébenthine, 1/2 huile de lin)


Version crémeuse (entretien courant, plus huileuse et nourrissante) :

– 1/3 cire d’abeille

– 2/3 mélange (1/4 térébenthine, 3/4 huile de lin)


IMPORTANT

– Ne pas faire chauffer directement les différents ingrédients sur une flamme – Si possible faire la fabrication en extérieur ou dans un lieu très aéré

– Ne pas chauffer l’essence de térébenthine ou l’huile de lin, outre la dangerosité de la chose, ces deux produits risquent de perdre leurs propriétés

– L’essence de térébenthine et l’huile de lin doivent être à température ambiante (Si trop froid la cire d’abeille fige au mélange)

– Selon les produits utilisés, le rendu peut-être trop ou pas assez ferme, variez ces quantité pour obtenir un résultat qui vous convienne. Modifier la quantité d’huile jouera sur le rendu crémeux et le côté gras de la préparation, modifier la quantité de térébenthine jouera sur le rendu plus ou moins liquide et le temps de séchage. A vous de faire vos essais !


Mise en pratique : Je fais ici, le mélange crémeux, voici les quantités pour 90g de produit fini :

30g de cire d’abeille – 60g de mélange (15g de térébenthine et 45g d’huile de lin)

1. Réduire la cire en copeaux à l’aide de l’économe ou de la râpe. (optionnel)

2. Mettre la cire à fondre au bain marie dans un pot, ou dans une casserole sur une plaque qui diffuse la chaleur (à feu doux et pas de flamme directe, la cire ne doit pas trop chauffer).

3. Préparer les quantités de térébenthine et d’huile de lin dans le pot en verre (le pot doit être chaud, le laver à l’eau très chaude au préalable et bien l’essuyer).

4. Quand la cire est liquide, éteindre le feu et verser la cire dans le pot en mélangeant.

5. Laisser refroidir, votre cire pour cuir est prête.

Bien mélanger
La cire prête à l'emploi
Laisser reposer
Préparer le mélange huile de lin et térébenthine
Faire fondre la cire au bain marie
mélanger la cire avec une tige de bois
La cire fondue
Réduire de la cire d'abeille en copeaux (fond plus vite)
Verser la cire dans la préparation

Si le mélange fige, mettez le pot fermé dans de l’eau chaude, pour que l’ensemble devienne uniforme, puis laisser refroidir (on ne doit pas voir de “grumeaux”).

Vous pouvez tester de petites quantités, en variant les proportions, pour trouver la texture et le rendu à votre convenance, certains ajoutent une goutte d’huile essentielle pour ajouter un parfum, à chacun de trouver son bonheur, c’est votre cire pour cuir !

Si votre cire se retrouve avec des particules (fibres de tissus, de cuir etc.), faites-la chauffer dans son pot fermé dans l’eau chaude, les particules se retrouveront soit en haut (les récupérer en grattant une fois le mélange froid) soit au fond du pot, vous avez de la marge avant de retomber dessus.

Dernière chose, si votre cire pour cuir, en vieillissant, devient dure, c’est dû à l’évaporation de l’essence de térébenthine. Dans ce cas, il suffit de faire chauffer de nouveau le pot dans de l’eau chaude et d’ajouter une petite touche d’essence de térébenthine (c’est l’évaporation qui la rend plus dure dans le temps), laisser refroidir et c’est reparti !

Cette cire pour cuir n’a pas de date limite !

Source: www.sellier.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.